Lors de son année de première, mon fiston a lu certains livres imposés par son prof de Français. Comme ils sont différents de ceux proposés à mon époque, je pioche de temps en temps l'un d'eux quand je suis à court de lecture.

Mon choix s'est porté récemment sur le livre de Vercors "Les animaux dénaturés", écrit au tout début des années 50,  et je dois dire que je n'ai pas été déçue. Tout en étant accessible de par son intrigue et divertissant de par son humour, le sujet abordé ne manque pas de nous faire chauffer les neurones ;))

animaux_d_natur_s

4ème de couverture : En Nouvelle-Guinée, une équipe de savants auxquels s'est joint le journaliste Douglas Templemore cherche le fameux « chaînon manquant » dans l'évolution du singe à l'homme. En fait de fossile, ils trouvent une colonie bien vivante. Une colonie de quadrumanes, donc de singes. Mais a-t-on jamais vu des singes troglodytes ? Enterrant leurs morts ?
Tandis que les hommes de science s'interrogent sur la nature de leurs « tropis », un homme d'affaires voit en eux une potentielle main-d'oeuvre à bon marché. La seule parade aux noirs desseins du sieur Vancruysen est de prouver l'humanité des tropis. Raisonner en zoologues plutôt qu'en paléontologues ne résout qu'à demi le problème mais offre à Doug Templemore un moyen d'obtenir la preuve nécessaire.
Ce qui l'amène à risquer sa tête pour notre plus vif divertissement, et notre édification, car sous le rire de cette satire allègre se pose la grave question de ce que nous sommes, nous les « personnes humaines », animaux dénaturés.

Bonne lecture !