tombmor     tombmor2

 

Après avoir dévoré les deux premiers tomes de la trilogie, j'ai lu le troisième qui se compose de deux volumes, Tombmor I et II. Nos trois adolescents, leurs deux anges-gardiens et le chien Snow, toujours poursuivis par les BMR (les Brigades des Mange-Rêve) sont en route pour Tombmor, la sinistre prison du Nord, où un train emmène leurs parents et toutes les personnes dont la profession (intellectuels ou artistes) dérange l’infâme Bogdich. Le nouveau maître de l’Europe extermine toute trace de culture et de liberté d’expression et a institué le Grand Dérèglement météorologique qui a transformé la Bretagne en banquise.

Dans ce troisième tome, nos trois héros vont découvrir une communauté d'adolescents et de jeunes adultes résistants dans laquelle ils seraient bien restés si leur but premier n'avait pas été de continuer vers Tombmor. On apprend comment le système totalitaire de Bogdich a pu s’installer grâce à l’individualisme des générations précédentes (la nôtre, notamment) avec le développement, par exemple, des consoles de jeux qui ont isolé chacun dans son monde virtuel. Des décennies de déshumanisation pour construire cette société de la peur où tout partage est interdit, où toute culture est niée, comme l’avait prédit George Orwell.

Mais le processus ne semble pas irréversible. Cette jeunesse qui ne baisse pas les bras apporte une lueur d'espoir pour l'avenir...