Je ne peux pas aller à Strasbourg sans rendre visite à mes copines les cigognes. 

Nous voilà donc partis de bon matin pour le Parc de l'Orangerie par 4° et un beau ciel bleu.

Dès notre arrivée, nous avons croisé deux spécimen qui déambulaient sur les pelouses à la recherche de rameaux pour confectionner leur nid.

DSC05800

DSC05812

 

Les nids du toit de l'Orangerie, vides en septembre, étaient à nouveau habités par des couples en pleine parade nuptiale...

DSC05802

 

Beaucoup avaient élu domicile dans les platanes du parc...

DSC05803

 

... ou sur les installations construites pour elles.

DSC05828

 

Celles de l'enclos du centre de repeuplement et de reproduction préparaient aussi leurs nids, mais près du sol.

DSC05818

 

DSC05819

Tiens, un célibataire...

 

Nous avons également vus de nombreux autres volatiles dans le parc.

DSC05824

des flamands du Chili

 

DSC05832

un cigne

 

Le parc de l'Orangerie est très agréable...

DSC05830

DSC05840

DSC05834

DSC05831

DSC05837

 

... mais il était encore un peu endormi. Il faudra revenir le voir quand les feuilles des arbres auront poussé, les parterres de fleurs seront plantés et l'eau jaillira des cascades.